Pêche à l’arc : quel équipement indispensable pour se lancer ?

Publié le : 18 décembre 20194 mins de lecture

La pêche à l’arc est l’un des nombreux types de pêche. Comme son nom l’indique, cette activité se pratique avec un arc et  un autre équipement de pêche à l’arc. Dans cet article, nous vous présentons le matériel indispensable pour pratiquer cette pêche.

Bobine et vieil arc

Vous aurez besoin d’un arc, n’importe quel type fera l’affaire. Ensuite, vous devrez vous munir d’un moulinet de pêche à l’arc équipé d’un cordon robuste, d’une flèche lourde et d’une pointe barbelée. Les bobines permettent de tirer en eau profonde et de récupérer facilement les flèches. Privilégiez des flèches de poissons lourdes et solides en fibre de verre conçues pour pénétrer dans les eaux profondes et pour les poissons osseux. La pointe barbelée maintiendra le poisson sur la flèche. Les bobines de tambour de base se vissent dans les supports de stabilisateur standard ou portent des pieds d’ancrage scellés en place. Les tambours sont économiques, bien qu’ils nécessitent un remontage manuel de la ligne de récupération. Les bobines tournantes rapprochées fixées au porte-moulinets accélèrent les prises de vue. N’oubliez pas d’appuyer sur le bouton de déverrouillage avant chaque prise de vue.

Flèches de poisson

Un assortiment de flèches vient en complément à un équipement de pêche à l’arc. Les flèches de poisson en fibre de verre solide sont abordables et disponibles dans une grande variété de couleurs vives, tandis que les pointes de poisson barbelées se déclinent en autant de modèles que les pointes de chasse à l’arc. La qualité varie considérablement. Les têtes bon marché offrent normalement une inversion des barbes plus difficile, ce qui rend l’élimination du poisson tout aussi difficile, et elles sont parfois moins durables. Si vous pêchez à l’arc seulement occasionnellement, ou dans des eaux à fond mou, elles devraient bien fonctionner. Si vous tirez suffisamment pour que le retrait du poisson devienne fastidieux, ou si vous pêchez dans des zones avec de la roche ou des souches copieuses, une pointe plus solide sera nécessaire. Il vous faudra des barbes instantanément réversibles et une construction plus robuste, mais naturellement, cela coûte plus cher.

La glissière de sécurité

Un autre élément de l’équipement de pêche à l’arc est la glissière de sécurité. Il s’agit notamment d’une douille de transport de ligne roulant doucement le long de la tige de la flèche, arrêtée par la pointe et d’un ensemble de butée arrière. Ceux-ci gardent la ligne de récupération, zippant pour faciliter le vol en ligne droite après la libération. Pour attacher directement à une extrémité d’arbre, les enchevêtrements et les flèches dangereuses rebondissent.

Réparation de votre arc de pêche : une tâche pour un équipementier en archerie
Pêcher autrement : quand la pêche à l’arc est aussi un sport de chasse

Plan du site