Que ramasse-t-on lorsqu’on pêche à pied ?

Publié le : 18 décembre 20193 mins de lecture

La pêche à pied se pratique au bord des plages, dans l’estran. Cette zone côtière possède bien souvent un biotope unique où il est possible de trouver de nombreuses espèces. Que peut-on ramasser lorsqu’on pêche à pied ? C’est en fonction des endroits que vous foulez du pied, que vous trouverez des trésors variés.

Dans les estrans sableux

En pêchant à pied, il est impératif d’avoir sur soi : une liste des espèces que vous êtes autorisé à pêcher. De plus, vous devez également connaître le nombre de prises que vous êtes autorisé à prendre par personne et par jour quand la pêche à pied est ouverte au public. Puis, respecter la nature en ne prenant que des espèces dont le calibre est supérieur à la taille minimale recensée.

Là où il y a du sable entre deux marées, il y a des coques, des pieds de couteau, des clams, des palourdes, des pétoncles et bien d’autres espèces de coquillages comestibles. Pour les mesurer, munissez-vous d’une réglette afin de pêcher dans les normes. Sinon, dans les vases et dans les granulats dégradés, il n’est pas rare de trouver des fausses palourdes, des tellines ou des praires.

Dans l’eau

Lorsque la marée n’est pas complètement retirée et que la pêche est autorisée, il est possible de pêcher des crevettes. Là, en fonction des lieux, les pêcheurs les plus chanceux pourront avoir des crevettes grises ou des crevettes roses. Mais attention, comme les coquilles, il est formellement interdit de les prendre si elles mesurent moins de 5 cm du rostre à la queue.

Pour les amateurs de poisson, pêcher des équilles se fait à pied, à l’aide d’un haveneau lorsque la marée est basse. Vos prises doivent faire plus de 12 cm. Ces petits poissons sont très savoureux en friture ou cuits façon meunière.

Dans les estrans rocheux

Près des rochers, il est possible de pêcher des espèces qui s’accrochent à la pierre comme : les bigorneaux, les patelles, les moules, les bulots, les tourteaux, les amandes de mer ou les huîtres creuses. Pour les décrocher des rochers, il faut s’y prendre avec délicatesse et dextérité pour ne pas les abîmer. C’est pourquoi il est nécessaire d’emporter un couteau à lame mince qui soit à la fois souple et solide pour pouvoir les décoller de la roche.

Près des rochers, il y a des mares. Vous pouvez y trouver des oursins ou de petites espèces de crabe comme les étrilles ou des crabes verts. La faune vivant sur les rochers et entre les rochers est très dense.

Quels sont les différents types de pêche ?
Rockfishing, une technique de pêche en mer facile et rapide

Plan du site